Poèmes de ‘05 - Devenu misanthrope’

Aux urnes !

Sunday, May 7th, 2017

Aux urnes !

Le joli mois de mai : aux urnes citoyens
Élisons à nouveau notre Super Héros
Qui nous sauvera du chômage et des déluges…
À moins que l’Élu ne tienne pas ses promesses…

Pris en flagrant délit de n’arriver à rien
L’Homme politique crie sur ses grands chevaux :
« C’est à cause de ces journaleux et ces juges
Si ça devient chaud de se servir dans les caisses. »

Les banquiers sont ravis : rien n’est prêt de changer :
La Diablesse est là : ils auront des dividendes
Et pourront fêter ça en toute propagande

En disant qu’ils nous ont sauvés d’un grand danger.
Oui, effectivement, pas de projets de vie
Mais un avenir de couleur sombre assombri.

2017

2014

Monday, January 12th, 2015

2014

Les commérages
Qu’en dira-t-on ?
À l’insu de mon plein gré
Transformé en vivant-mort

Vannes fermées
Inaccessible
Va voir ailleurs si j’y suis
J’y suis pas ? Eh ben tant pis !

Médaillé d’or
De tir-au-flanc
Je ne sais pas travailler
Pourtant je donne le change

Mauvais cursus
Nécessitant
Des qualités que j’ai pas
Et bouffant tout mon temps libre

Les beaux espoirs
Évaporés
Ne reste que la rancœur
D’un idéal impossible

Fin du problème
Plus de remous
Eau stagnante à l’horizon
Un sempiternel marasme

L’histoire est longue
Je la fais courte
De moins en moins agréable
À en finir acariâtre

(Mais tout n’est pas
Désespérant
Car malgré tous ces défauts
J’ai la chance d’être aimé)

2014

La musique du diable

Saturday, October 9th, 2010

La musique du diable

Tueries d’adolescent, violence exacerbée
D’un trop-plein quelconque à l’origine inconnue.

Inconnue ? Non ! Si nos jeunes sont perturbés,
Sont déprimés et ont le crâne chevelu,
C’est la faute à une musique dangereuse,
Écrite ou inspirée par le diable en furie.

… Et puis le metal est une musique affreuse.

Coupable édifié, condamné au pilori.

En fait, tous les marchands d’armes sont metalleux !
Metalleux aussi ceux qui créent ce monde inique !
Fans de Death ceux qui font des profits scandaleux !
Et tous les fiers corrompus sont fans de Cynic !

Tout est bien qui finit bien pour les imbéciles
Heureux qui peuvent dormir en toute quiétude.
S’ils dorment trop longtemps, ils finiront fossiles,
Un sourire aux lèvres plein de béatitude !

Ça semble bien trop simple pour être sincère.
Heureusement d’ailleurs car si tout était vrai,
On serait diablement plus nombreux aux concerts
De Lamb Of God, de Moonspell ou de Gamma Ray !

2009

Capitalisez, mon cher, capitalisez…

Thursday, September 16th, 2010

Capitalisez, mon cher, capitalisez !
N’hésitez surtout pas à monopoliser.
Facilitez-vous la vie à coup de bakchichs.
Vous verrez vous serez heureux une fois riche !

Vous avez peur des lois ? Vous faites fausse route !
Allez-donc ! Laissez-moi vous ôter tous vos doutes :
Nos meilleurs amis sont sénateurs-députés ;
Nos avocats sont parmi les plus réputés ;

Pensez aussi que le peuple est très généreux
Et ne s’offusque pas des dirigeants véreux !
Contrairement à ce que partout l’on raconte,

Comprenez qu’en termes d’affaires pécuniaires
On n’est pas vraiment regardant sur la manière :
L’effort est louable, seul le résultat compte.

2010

La cruche

Saturday, April 3rd, 2010

La cruche

On lui a vanté la fontaine de Jouvence,
Celle qui permet l’éternelle adolescence.
Inclus : cadeau bonus, sans frais pendant trois mois.
Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle y boit !

On lui a vanté les beaux horizons lointains :
Hôtel pieds dans l’eau, nuits drapée dans du satin.
Paradis promis à dix mille lieues de Lyon.
La cruche subjuguée prend le premier avion !

On lui a vanté l’enviable célébrité
Des stars télé passées à la postérité.
Casting mannequin, agricultrice ou chanteuse,
La cruche est prête à tout : elle est bien courageuse !

Si ignorante qu’elle en est attendrissante.
Rien ne la sauvera la joyeuse innocente.
En plus, face au danger, elle imite l’autruche.
C’est à tout cela qu’on la reconnaît, la cruche !

2010

Votre face

Monday, March 22nd, 2010

Votre face

Pour la puérile pétasse
Qui pensait avoir une touche :
Plutôt mon poing dans votre face
Que votre baiser sur ma bouche.

Pour le trader si efficace
Qu’il met le monde en récession :
Plutôt mon poing dans votre face
Que de soutenir vos actions.

Pour ceux qui ont l’envie vivace
De vivre dans un monde en guerre :
Plutôt mon poing dans votre face
Que de vider vos cartouchières.

Pour les excès de mon fugace
Poème fou d’intolérance :
Plutôt votre poing dans ma face
Que de céder à la violence.

22 mars 2010

Françafriquer

Sunday, November 15th, 2009

Françafriquer

Je françafrique, malgré mon bulletin de vote
Tu françafriques, plus ou moins volontairement
Le président françafrique, en connaissance de cause
Nous françafriquons, sans excuses
Vous françafriquez, raison de votre pauvreté
Les présidents françafriquent, à s’en mettre plein les poches

2009, un de ces soirs de honte nationale

Une chape de plomb assombrit mes pensées…

Sunday, October 25th, 2009

Une chape de plomb assombrit mes pensées.
Oui mais bon, comment le dire ? Comment le dire ?
Perdu dans des élucubrations insensées,
Ce silence mène immanquablement au pire.

Alors la Faucheuse à l’oreille nous susurre :
« Viens, viens te perdre dans mes enivrants jupons ».
Un fil nous retient : la mort n’est pas assez sure :
Les trains ne vont pas assez vite sous les ponts.

Volume à fond, musique haineuse : ça détend !
Il ne reste qu’à rentrer chez soi, tout livide
D’avoir songé exécuter l’acte inquiétant
Avec au regard une amertume impavide.

De suicide avorté en suicide avorté
– La musique m’a sauvé tant et tant de fois –
Je vagabonde dans ce monde insupporté,
Trop fainéant pour explorer une autre voie.

2009